Bienvenue sur cette nouvelle mouture de « tout est possible »

Florence Bierlaire

Vous souffrez d’anxiété et êtes sous stress permanent ?
Vous manquez de confiance en vous ?
Vous aimeriez davantage être aux commandes du train de votre vie ?

Vous voulez vous sentir plus serein, plus joyeux, plus en harmonie avec vous-même ?

Ce site est là pour vous informer et pour répondre à vos questions en matière de bien-être général et aussi d’épanouissement sexuel.

« Vous ne pouvez pas construire un puzzle compliqué sans modèle » C. Cléret.

Vous y trouverez chaque mois:

  • un article traitant d’un nouveau thème pour évoluer vers le bien-être
  • une citation
  • une ordonnance bien-être
  • des conseils de lecture
  • des idées de formations
  • l’agenda des évènements à venir
  • et dans les mois qui viennent, des formations bien-être en ligne

 

Inscrivez-vous à la newsletter et je vous envoie gratuitement ma mini formation :

«COMMENT GAGNER DU TEMPS, VIVRE PLUS ET REALISER SES RÊVES!»

Edito

Bonjours à tous !

En ce mois de mars, nous allons aborder un des maux du siècle : le Burn Out !
Quel est ce mal qui ronge notre société ?
Cet article  est le premier d’une série de 3 dont la parution se fera tous les 3 ou 4 mois.

Aujourd’hui, nous allons porter notre attention sur :
Quels en sont les symptômes ?
Quelles sont les personnes les plus à risques ?

Les causes sociétales, les solutions, les traitements seront abordés ultérieurement ainsi que le bore out.

Bonne lecture les amis smiley

Florence
Pour potentialiser votre bien-être et vous aider à devenir la meilleure version de vous-même !

Citation du Mois

« Tu projettes ton énergie vitale quand tu te sens bien et quand tu aimes, tu la rétractes vers le centre de ton corps quand tu as peur ».

Wilhem Reich

 

« Amoindri et appauvri dans sa vitalité, on se recoquille dans sa mélancolie, et on se refuse au monde”.

Henri-Frédéric Amiel

 

« Il faut lutter pour ses rêves, mais il faut savoir également que quand certains chemins se révèlent impossibles, mieux vaut garder son énergie pour parcourir d’autres routes ».

Paulo Coelho

Ordonnance bien-être du Mois

10 indices pour identifier un burn out

  • Epuisement émotionnel.
  • Epuisement physique, troubles du sommeil.
  • Perte de sens dans le travail.
  • Irritabilité, nervosité, accès de colère
  • ou au contraire enfermement dans une certaine froideur, voir un certain cynisme.
  • Troubles psychosomatiques divers : douleurs, troubles digestifs, troubles cardiovasculaires, troubles hormonaux.
  • Mémoire et concentration out.
  • Perte de motivation.
  • Sentiment de devenir inefficace.
  • Dévalorisation de soi, culpabilité.

Le tout au départ d’une personne qui n’était pas du tout comme cela et qui était particulièrement investie dans son travail

Découverte du Mois

Ce mois-ci, je vous présente une collègue sexologue : Julie du Chemin !

Julie est architecte du désir. Une profession sur mesure qui lui correspond à merveille puisqu’elle entremêle sa formation initiale d’architecte et son travail de thérapeute sexologue. A travers son métier, Julie se consacre pleinement à sa vocation : accompagner, en douceur et toujours avec bienveillance, les hommes et les femmes sur le chemin leur désir et dans l’épanouissement de leur sexualité.

Julie du Chemin est avant tout une donneuse de permissions ! Elle s’est par exemple, elle-même, autorisé à créer son propre métier, à changer son nom (elle est née en tant que Julie du Chemin le 1er mai 2016 : son nom officiel est Julie Van Rompaey). Ce qui lui a donné l’énergie d’inspirer les autres à se donner les moyens de vivre une vie amoureuse et érotique palpitante, c’est qu’elle-même a dû parcourir un chemin passionnant pour en arriver là. Après avoir exercé comme architecte pendant plus de 7 ans, elle a suivi une formation universitaire en sexologie. Parallèlement à ce parcours professionnel, elle a eu la chance de suivre de nombreux stages en développement personnel et de faire de très belles rencontres (auteurs, thérapeutes, artistes, coaches,…). Forte de ces nombreuses expériences, elle a cœur de transmettre l’envie de rester très longtemps heureux et amoureux aux personnes qu’elle accompagne à travers ses ateliers, ses spectacles, ses écrits, ses vidéos et ses webinaires.

Elle anime de nombreux ateliers dans le domaine de la sexualité et du couple en Belgique, Nouvelle Calédonie, France, Suisse et Ile de la Réunion. Ses thèmes de prédilection : l’art des jeux amoureux, l’art de la fessée ou des plaisirs interdits ou encore, …. l’art de la fellation, son best-off !
Passionnée d’écriture depuis toujours, elle a déjà mis en ligne un premier e-book « Le manuel de la parfaite petite jouisseuse » (disponible gratuitement sur son site) et est sur le point d’en publier un nouveau. Deux ouvrages traitant de l’épanouissement personnel et amoureux, co-écrits avec Pascal de Sutter, sortiront dans le courant de l’année 2017.
Entrepreneuse dans l’âme, Julie du Chemin décida de fonder en 2014, en collaboration avec son partenaire professionnel Pascal de Sutter, l’Académie des Arts de l’Amour. Une Académie dédiée à l’amour et la sexualité symbolisée par les lettres « AAAh », le « h » exprimant l’allégresse telle que : « Aaah enfin un lieu où l’on peut parler d’amour ».
A travers cette belle organisation, elle propose divers ateliers, journées et spectacles sexo-informatifs adressés aux hommes et aux femmes, seuls ou en couple. C’est également dans le cadre de l’Académie des Arts de l’Amour qu’une journée dédiée à l’Amour aura lieu le 22 avril 2017 à Bruxelles. Cette journée sera l’occasion de rappeler à toutes et à tous l’importance de l’amour dans le monde. Nous assisterons ainsi à un domino de l’amour, à une soirée de gala et au lancement du tout nouveau projet de l’Académie : YeAAAh (Young Education Academy des Arts de l’Amour), une extension de AAAh dédiée aux jeunes de 14 à 18 ans. Un nouvel espace adapté et encadré qui leur permettra d’échanger en toute liberté sur la sexualité avec des professionnels de la santé.

Retrouvez Julie du Chemin sur son site : www.julieduchemin.com
Et sur facebook : Julie du Chemin - pro

Article du Mois

Le burn out Comment définir et identifier ce mal qui nous consume ?

Cet article sur le burn out, est le premier d’une série de 3 dont la parution se fera tous les 3 ou 4 mois.

Aujourd’hui, nous allons porter notre attention sur:
Quels en sont les symptômes ?
Quelles sont les personnes les plus à risques ?

Les causes sociétales, les solutions, les traitements seront abordés ultérieurement ainsi que le bore out.

Le burn out est devenu tellement courant, qu’on a tendance à se dire concerné dès qu’on est fatigué ou qu’on en a ras-le-bol de notre travail. Pourtant, ce terme recouvre une souffrance bien plus profonde qu’une simple baisse d’énergie ou de motivation.
Ce qui ne veut pas dire que l’on doit sous-estimer une fatigue qui s’installe ; en effet, si le brun out apparaît souvent comme une véritable cassure dans la vie d’un individu, son arrivée s’est faite petit à petit, insidieusement.

L’identifier, le définir

Le burn out, c’est comme se retrouver éteint(e) après avoir trop donné de soi, de son énergie, de ses ressources.
L’épuisement est aussi bien physique que psychique.
La personne se sent vide, les choses de la vie n’ont plus beaucoup de sens. On est à fleur de peau et on peut se laisser aller à des excès d’énervement et de colère pour un oui, ou pour un non.

La mémoire et la concentration semblent s’être fait la malle, rassembler ses idées et y voir clair devient de plus en plus compliqué.
Tout est corvée, tout est devenu une montagne.
Si certains explosent à tous vents, d’autres vont progressivement se murer dans une froideur et donner l’impression que plus rien ne les touche, et pourtant…
Ce détachement poussé à son paroxysme peut aboutir au cynisme, à l’humour noir, une perte totale de toutes illusions. L’individu se déshumanise…

J’insiste sur le fait que ces éléments représentent vraiment une différence par rapport à la personnalité de départ du sujet qui en souffre. La différence d’attitude est flagrante.

Un sentiment d’inefficacité s’installe, on ne se sent plus bon à rien et frustré de ne plus trouver de sens à son travail.
Dévalorisation de soi, culpabilité et démotivation : tel est le trio de choc qui s’empare de tout notre être !
C’est vrai que la rentabilité n’est plus ce qu’elle était et qu’on est moins efficace, mais pas parce qu’on est bon à rien… mais plutôt parce qu’on a voulu être trop bon dans tout.
Bien sûr, les erreurs deviennent plus fréquentes et faire des choix devient un casse-tête mais comment peut-il en être autrement puisque qu’on est vidé de toute substance vitale ?
On peut avoir la meilleure voiture du monde, sans carburant elle n’ira pas loin…

Schema Heuristique du Mois

Livres du Mois